Certification de notre ouate contre le feu

Notre ouate de cellulose est protégée et certifiée contre le feu. Cet élément est essentiel pour votre sécurité.

Ouateco revendique une protection contre le feu avec sa ouate de cellulose protégée au sel de bore (classement E CSTB / classement CS2D0  - FCBA Bordeaux) grâce à notre système breveté de raffineur très performant qui favorise l'intégration de l'adjuvant dans la fibre conformément à la réglementation REACH.

La protection contre le feu est assuré par 5% de se de bore pur à 99,9%. Notre ouate est la seule qui peut revendiquer un caractère naturel car elle ne dépasse 5% d’incorporation de sel ajouté pour assurer la protection contre le feu. La plupart des autres ouates intègrent plus de 10% de produits très divers.

Le sel de bore est issu du sel alcalin de Borax, utilisé depuis l’antiquité et extrait de mines à ciel ouvert. Notre sel de bore est pur à 99,9% et trouve son application dans la protection du matériau contre le feu (retardant aux flammes). Il a de multiples applications dans le secteur médical, alimentaire…

Notre ouate peut se mettre en œuvre dans les lieux accueillant du public (ERP), contrairement à des ouates de cellulose classées F (sans classement).

En 2012, nous avons isolé le lycée Vaclav Havel qui est le premier lycée de France à energie positive réalisé à Bègles (33).

Notre classement 0 en fongique (aucune trace de moisissure), sans aucun traitement, est lié au choix des matières premières et nous permet de conserver une démarche respectueuse du consommateur.

Demandez le PV de classement certifié pour votre sécurité. : Nous tenons ces certificats à votre disposition.

Nous vous rappelons que, comme pour toutes les isolations, l’isolant doit être protégé des sources de chaleur (spots, boitiers électriques, cheminées…). Il convient de respecter les dispositions relatives à l'écart feu (norme NF DTU 24.2).

Une ouate de cellulose de qualité commence par une qualité de matières premières, qui évite de rajouter des adjuvants. Ouateco défend un isolant de très haute qualité thermique, mais également, une vision propre et écologique de la production de matériaux biosourcés.

Depuis 2010, nous avons développé des contrôles "in-situ" qui confirment que notre ouate de cellulose réalise un tassement maximal de 14% pour un R de 7, dans des conditions les plus défavorables. Nous avons adressé une demande de modification de la norme 15-101 afin d'intégrer les valeurs de contrôle sur chantier des matériaux (comme c'est la cas pour les laines minérales). Le dossier est en cours.

Le respect des applicateurs et des consommateurs fait partie de nos engagements et de notre éthique.