Insufflation : les solutions d'enveloppe écologique avec Ouatéco

Découvrez les solutions d'enveloppes écologiques pour le bâtiment par Ouatéco. Voici comment réaliser l'isolation en mur et plafond par insufflation sur une structure à ossature bois avec les membranes Ecofoil, adhésif Coolfix et ouate de cellulose Ouatéco Nature. Cette fiche technique vous présente pas à pas les étapes de réalisation d'un chantier type.

Présentation de la solution complète d'insufflation en mur Ouatéco

Notre entreprise propose des solutions complètes pour l'enveloppe écologique du batiment. Retrouvez dans notre rubrique produit l'ensemble des produits mise en oeuvre :

  • Ouate de cellulose Ouatéco Nature pour l'isolation
  • Frein vapeur Ecofoil ONE pour la membrane côté chaud de la paroi
  • Adhésif double face Coolfix DUO pour fixer la membrane sur les montants
  • Adhésif Coolfix pour assurer le recouvrement étanche des lés de frein vapeur

La mise en oeuvre de la membrane frein vapeur Ecofoil ONE permet de réaliser une paroi perspirante qui autorise la migration et la régulation de l'humidité de l'enveloppe du bâtiment.
 

Etape 1 Composition de la paroi

Constitution de la paroi

Depuis l'extérieur vers l'intérieur le mur se compose de :

  • Bardage bois fixé sur liteaunage
  • Panneau de fibre de bois rigide 60 mm faisant office de pare pluie
  • Ossature porteuse 145 mm
  • Ouate de cellulose Ouatéco Nature insufflée à 55 kg/m3
  • Membrane Ecofoil ONE scotchée et agrafée sur les montants
  • Liteaunage 24x32 mm au droit des montants

Caractéristiques techniques

  • Résistance thermique : R5
  • Déphasage thermique : 8h
  • Isolation acoustique : 48 dB
  • paroi perspirante

 

Ces travaux sont éligibles aux Certificats d'Economies d'Energies si la pose est effectuée par un artisan qualifié RGE. Consultez notre rubrique distributeurs et partenaires pour consulter la liste des applicateurs partenaires Ouatéco formés par notre centre de formation agréé.

Etape 2 Pose de la membrane Ecofoil ONE By Ouatéco

Pose de la membrane Ecofoil ONE By Ouatéco
Pose de la membrane Ecofoil ONE By Ouatéco

Mise en place de l'adhésif

L'étanchéité du compartiment à insuffler est réalisée en fixant la membrane Ecofoil ONE sur les montants à l'aide d'un adhésif double face. L'adhésif Coolfix DUO est à appliquer sur les montants, sur les lisses hautes et basses. Cet adhésif est spécialement conçu pour résister à la pression appliquée lors de l'injection de la ouate de cellulose dans le caisson.

Préparation de la membrane

La membrane frein vapeur Ecofoil ONE est déroulée et appliquée sur l'adhésif de façon à être parfaitement tendue. La bonne tension de la membrane permet d'assurer un gonflement limité lors de l'injection de la ouate de cellulose. La gamme de membrane Ecofoil est fabriquée sur une base végétale de fibre Kraft qui lui confère une grande rigidité et limite son gonflement. Elle est également renforcée par une grille incluse entre les deux couches Kraft.
Un recouvrement entre les lés, sur le plafond et le sol, de 10 cm est nécessaire pour assurer la bonne étanchéité de l'enveloppe. Chaque joint doit être recouvert avec une bande adhésive Coolfix qui garantit une liaison parfaitement étanche.

La mise en oeuvre de la membrane frein vapeur Ecofoil ONE permet de réaliser une paroi perspirante qui autorise la migration et la régulation de l'humidité de l'enveloppe du logement. Elle assure également l'étanchéité à l'air de la construction exigée par la réglementation thermique 2012.

Certaines constructions nécessitent la mise en place d'un pare-vapeur plutôt qu'un frein vapeur. C'est alors la membrane Ecofoil 100 qu'il faut installer.

Fixation de la membrane

Le frein vapeur est ensuite agrafé tous les 40 cm et un liteaunage est fixé au droit des montants. Une pose dans le sens transversal est à privilégier si l'entraxe entre les montants est supérieur à 60 cm ou si la membrane n'est pas suffisamment tendue. En cas de doute privilégiez une pose du liteaunage transversal qui garantit un gonflement minimal de la membrane lors de l'insufflation de l'isolant.

Etape 3 Insufflation de la ouate de cellulose Ouatéco Nature

Insufflation de la ouate de cellulose Ouatéco Nature
Insufflation de la ouate de cellulose Ouatéco Nature
Insufflation de la ouate de cellulose Ouatéco Nature
Insufflation de la ouate de cellulose Ouatéco Nature
Insufflation de la ouate de cellulose Ouatéco nature
Insufflation de la ouate de cellulose Ouatéco Nature

Insufflation des compartiments

Le frein vapeur est percé à 20 cm du bord haut du compartiment pour introduire la buse d'insufflation puis la ouate de cellulose est injectée à 55 kg/m3. Une masse volumique minimale de 55 kg/m3 est nécessaire pour garantir l'absence de tassement dans le temps.
La masse volumique est ajustée par réglage du débit d'air et de matière sur la cardeuse souffleuse utilisée pour injecter l'isolant. Le centre de formation Ouatéco propose des formations à la mise en oeuvre des produits Ouatéco et l'utilisation des machines de mise en oeuvre.

Etape 4 Contrôle par carottage

Contrôle par carottage
Contrôle par carottage

Contrôle de la masse volumique

Afin de s'assurer que la densité mise en oeuvre soit conforme à nos spécifications (comprise entre 55 et 65 kg/m3) un contrôle par carottage est réalisé.
Tous les percements pour l'introduction de la buse et le carottage sont refermés de façon étanche en appliquant un carré de frein vapeur Ecofoil ONE fixé à l'aide d'une bande d'adhésif Coolfix sur ses quatre cotés. Tous les accros éventuellement apportés à la membrane sont également à réparer de manière étanche.

Etape 5 Performances

Une isolation biosourcée pour un confort maximal

La paroi ainsi constituée offre d'excellentes performances thermiques et hygroscopiques. Les 150 mm de ouate de cellulose apportent un R3,75. Le complément fibre de bois porte la résistance thermique de l’ensemble à R5 avec un déphasage thermique supérieur à 8 heures. Ces isolants biosourcés mis en oeuvre avec la membrane Ecofoil ONE constituent une paroi perspirante qui améliore la régulation de l'humidité dans le logement.
De plus ces travaux sont éligibles aux Certificats d'Economies d'Energies.