Isolation de doublage en briquette par insufflation de ouate de cellulose

En rénovation la technique d’insufflation de ouate de cellulose permet d’isoler les doublages existants sans déconstruction ou démolition. Les propriétaires de cet appartement sur Tarbes bénéficieront d'une rénovation énergétique performante grâce aux travaux effectués par Mr Solari, applicateur formé à l'usine Ouatéco. Découvrez pas à pas les étapes de cette rénovation Ouatéco.

Préparation du chantier et réglage de la cardeuse

Le chantier se situe au deuxième étage de la résidence, c'est le mur extérieur qui doit être isolé. La cardeuse est installée à l'extérieur, au rez-de-chaussée. Un essai dans le caisson de réglage est nécessaire pour s'assurer de la bonne masse volumique, elle doit être comprise entre 55 et 65 kg/m3 pour garantir l’absence de tassement dans le temps. Il faut prendre en compte les pertes de charges liées au transport de la ouate jusqu'au deuxième étage, le réglage a donc été réalisé à 65 kg/m3.

Percement de la briquette

Percement de la briquette
Percement de la briquette

La briquette est percée à l'aide d'un perforateur et d'une scie trépan adaptée pour la brique. Le diamètre du percement est de 106 mm afin de pouvoir insérer la buse. Il faut ajuster le diamètre du percement en fonction du diamètre de la buse. Un percement trop large ne permettrait pas de réaliser l'étanchéité nécessaire à la mise en oeuvre. Les percements sont réalisés au fur et à mesure afin d'éviter que l'air ne s'échappe. La répartition des percements doit permettre un remplissage total de la paroi. L'espace entre chaque percement est à adapter en fonction de l'épaisseur de la paroi et de la nature des parements.

Injection de la ouate de cellulose Ouatéco

Dans le cas d'une paroi fine des anneaux de calage doivent être installés autour du nez de la buse afin de s'assurer qu'il ne touche pas le fond de la paroi. La ouate de cellulose Ouatéco est injectée à l'aide de la cardeuse souffleuse. L'orientation de la buse d'insufflation permet de s'assurer du bon remplissage de la paroi. La machine ayant été réglée avec le caisson de réglage, la ouate est injectée jusqu'au refus machine.

Contrôle de la densité et rebouchage des percements

La densité est contrôlée par carottage dans le mur et vérification de la consommation de sac. A chaque pan de mur isolé il faut vérifier que la consommation de sac correspond bien à la surface isolée. Une fois l'ensemble de la paroi isolée les percements peuvent être rebouchés. Le parement de finition peut être repris avec un enduit ou par une plaque de plaque cartonnée collée