Maison passive en bois THERMOSPIR

Ce projet exemplaire est établi à l'isle Jourdain dans le Gers

Initialement les propriétaires voulaient une maison en bois, bien isolée. Jusque-là, rien d’extraordinaire si ce n’est que les clients se sont facilement laissés convaincre de l’intérêt de la maison passive. Mais, en conservant un budget identique au projet initial… à savoir 225 K€ TTC pour une maison de 165 m², hors foncier.

Il est en prise directe avec le client et son projet pour réaliser les murs (livrés isolés en ouate de cellulose Ouateco et fermés avec menuiseries, 1ère couche d’enduit sur l’ITE en fibre de bois), la charpente et la VMC Double Flux. Action Bois réalise la conception, la production et le montage.

Fabrication des murs en atelier

Fabrication des ossatures en atelier
Installation du parement bois THERMOSPIRE
Les murs sont enduits en atelier

Fabrication des murs en atelier

Les murs sont fabriqués dans les ateliers de l'entreprise Action Bois. Le système constructif retenu permet de réaliser une paroi perspirante :

Depuis l'extérieur vers l'intérieur

  • Fibre de bois rigide 60 mm support d'enduit
  • Ossature bois 200 mm isolée en ouate de cellulose ouatéco conférant un R5.
  • Panneau contreventant perspirant THERMOSPIRE

Les joints du panneau THERMOSPIRE seront recouverts de bandes adhésives Coolfix pour assurer l'étanchéité à l'air du bâtiment.

Les murs sont montés sur les tables d'assemblage puis redressés pour appliquer l'enduit sur la fibre de bois support.

Isolation des murs en atelier

Insufflation des murs avec la cardeuse souffleuse X-Floc M95
Calfeutrement des percements et joints

Insufflation des murs en atelier

Une fois enduits les murs sont insufflés avec la ouate de cellullose ouatéco. La masse volumique retenue est de 60 kg/m3 qui permet de garantir l'absence de tassement lors du transport et garantie 50 ans. L'atelier est équipé d'une cardeuse souffleuse X-Floc M95 qui permet l'insufflation des parois à haut rendement.

Les 20 cm de ouate de cellulose apporteront un R5 et un déphasage thermique de 8 heures.

Une fois l'opération terminée les percements sont calfeutrés et les joints sont recouverts de bandes adhésives Coolfix pour assurer l'étanchéité à l'air du bâtiment.

 

Pose des murs sur le site du chantier

Montage des murs sur le chantier
Pose du plancher
Pose des caissons de plancher

Pose des murs sur le site du chantier

Les murs sont assemblés au millimètre sur la dalle en béton isolée. Les menuiseries ont été installées en atelier à l'exceptions des baies vitrées. Elles seront installées par l'entreprise une fois la charpente posée.

Mise en place du plancher

Les caissons de plancher sont installés à l'étage grâce à la grue de l'entreprise. Ils s'ajustent sur les poutres porteuses et à l'aplomb des murs extérieurs.

Contrôle du bon remplissage des caissons isolés

Ouverture des caissons de murs
Contrôle du bon remplissage des caissons

Contrôle du bon remplissage des caissons isolés

Les murs ont étés ouverts en partie haute pour vérifier leur bon remplissage. La ouate insufflée à 60 kg/m3 n'a pas bougé d'un millimètre. La mise en oeuvre ainsi réalisée est garantie 50 ans.